L'objectif de la rénovation est de ré-inscrire l'hôtel Bourgogne&Montana dans son environnement historique et d'en faire un acteur du patrimoine du quartier, le faubourg St Germain, qui compte parmi les plus beaux hôtels particuliers de Paris. En redonnant de la noblesse au bâtiment et en restituant une enveloppe « d’origine » (Hauteur sous plafond, moulures, lambris…) j'ai voulu reconnecter le bâtiment avec ses clientèles, en quête d'élégance et de discrétion, et qui choisissent cet hôtel précisément pour ces critères. Ainsi, abandonner le langage décoratif bourgeois auquel il renvoyait pour aller vers une forme d’épure « opulente », une montée en gamme qui prend les caractéristiques d’une demeure distinguée, ouverte à la modernité et au luxe discret.
Le choix des photographies noir et blanc d'Eugène Atget pour animer les murs des chambres, s'est imposé naturellement, lui qui, à l'aube de la photographie, s'est fait le témoin des beautés architecturales du faubourg nous permet d'inviter les clients à les découvrir à leur tour.